Ristigouche ferme la porte à une entente hors cour. - Solidarité Ristigouche

4

Communiqué de presse – Pour diffusion immédiate

Poursuite de 1,5M$ de la pétrolière Gastem

Ristigouche ferme la porte à une entente hors cour. La responsabilité appartient au gouvernement, affirme le maire François Boulay.

Ristigouche Partie-Sud-Est, 13 septembre 2014 – À la suite de la déclaration du ministre Pierre Moreau jeudi dernier, qui suggérait à la municipalité de Ristigouche Sud-Est de s’entendre à l’amiable avec la pétrolière Gastem, le maire François Boulay a fait la déclaration suivante :

« La municipalité de Ristigouche Sud-Est ne cherche pas un règlement hors cour avec Gastem, même si cela semble le souhait du ministre Pierre Moreau et de Gastem.

« Même si nous le souhaitions, nous n’en avons tout simplement pas les moyens. Je ne peux pas prendre l’argent que nous avons recueilli auprès de milliers de citoyens du Québec et d’ailleurs et le remettre tout bonnement à Gastem. Je n’ai d’ailleurs pas le droit de le faire.

« Si le ministre Moreau souhaite un règlement rapide du dossier, il devrait plutôt suggérer à Gastem de retirer sa poursuite, au lieu de proposer qu’une municipalité de 168 habitants se saigne à blanc pour satisfaire une pétrolière.

« Il peut également, comme nous le lui demandons, soutenir financièrement Ristigouche pour que nous puissions nous rendre jusqu’au procès.

« En contribuant à régler le dossier Ristigouche, le ministre viendrait corriger la négligence des gouvernements précédents qui ont tardé à adopter un règlement pour protéger les sources d’eau potable.

« C’est en l’absence d’un tel règlement que les citoyens de Ristigouche ont été forcés d’adopter le leur. Les citoyens de Ristigouche n’ont pas à s’excuser d’avoir agit pour protéger leur eau potable, et encore moins à payer pour l’avoir fait. »

Rappelons que la pétrolière Gastem réclame 1,5 M$ en dommages à Ristigouche pour avoir adopté un règlement visant à protéger les sources d’eau potable de ses 168 citoyens. Cette somme représente 5,5, fois le budget annuel de la municipalité. La campagne de collecte de fonds Solidarité Ristigouche lancée le 29 juillet dernier a permis de recueillir jusqu’à présent plus de 85 000$ en dons de citoyens de partout à travers le Québec et du reste du Canada, soit plus du tiers de l’objectif visé de 225 000$, la somme nécessaire pour couvrir les frais de justice et de représentation. Les citoyens sont invités à faire un don en ligne sur le site www.solidariteristigouche.ca ou par chèque libellé au nom de Fonds Solidarité Ristigouche et acheminé directement à la municipalité.

On peut également soutenir Solidarité Ristigouche en se procurant un billet pour le spectacle-bénéfice présenté par Dominic Breau, JiCi Lauzon, Jonathan Painchaud, François Léveillée, Dominique Bouffard et Nicolas Guimont qui aura lieu à Carleton-sur-Mer le 12 octobre prochain. On peut aussi suivre l’évolution du dossier de Ristigouche sur les pages Facebook www.facebook.com/solidariteristigouche et twitter twitter.com/Ristigouche.

-30-

 Renseignements :

Leïla Copti

514.661.6134

lcopti@copticom.ca

Indiquez le montant de votre contribution

$

Contribuer!