Des municipalités veulent plus de protection - Solidarité Ristigouche

3

18 février 2015 – CIEU-FM 94.9 – La Radio de la Baie-des-Chaleurs

Le maire de Ristigouche-sud-Est demande à Québec de laisser le droit aux municipalités de rehausser les distances séparatrices des sources d’eau potable, pour restreindre les compagnies pétrolières dans leur projet.

Faisant front commun avec une vingtaine d’autres municipalités québécoises, Ristigouche-sud-est estime que la distance de 500 mètres que commande le Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection n’est pas suffisante dans plusieurs cas.

Certaines municipalités veulent se prévaloir de l’article 124 de la Loi sur la qualité de l’environnement, qui pourrait laisser le droit aux municipalités de déterminer elles-mêmes la distance sécuritaire entre des contaminants potentiels et les sources d’eau potable.

Entendre les capsules « entrevues » du maire de Ristigouche et de M. Guy Gallant, préfet MRC Avignon et maire de St-Alexis de Matapedia:   ICI

Indiquez le montant de votre contribution

$

Contribuer!