AGA FQM – Dénonciation du certificat d’autorisation envers la fracturation hydraulique à Anticosti

0

Résolution adoptée par l’assemblée générale de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), le 1er octobre 2016, concernant les projets de forages pétroliers et gaziers sur l’Île d’Anticosti

Considérant que le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques a émis, le 15 juin 2016, un certificat d’autorisation pour réaliser trois forages avec fracturation hydraulique sur le territoire de la municipalité de l’Île-d’Anticosti;

Considérant que la preuve scientifique prépondérante montre que l’usage de cette technique comporte des risques majeurs pour l’eau potable, l’environnement ainsi que pour la santé et la sécurité des résidents et qu’il est susceptible de compromettre le développement économique et social de la communauté, qui repose en grande partie sur les activités de chasse et de pêche;

Considérant que les forages avec fracturation hydraulique peuvent avoir des effets délétères importants sur les ressources hydriques de l’île, dont la dissémination de contaminants dans les rivières à saumon et ultimement dans le fleuve Saint-Laurent, alors que le saumon de l’Atlantique connait déjà un déclin important;

Considérant que la municipalité de l’Île-d’Anticosti et la MRC de la Minganie ont clairement exprimé leur opposition aux projets de forage, projets qui ont été autorisés sans véritable consultation auprès des élu-e-s directement concernés, ce qui constitue une violation claire des principes énoncés dans la Loi sur le développement durable;

Considérant que le ministère a accordé l’autorisation en passant outre aux obligations constitutionnelles de consultation et d’accommodement des Premières nations présentes sur le territoire de la Minganie;

Considérant que la municipalité de l’Île-d’Anticosti, la MRC de la Minganie et les Premières nations concernées ont entrepris des démarches pour contester cette autorisation;

Considérant que les enjeux soulevés par cette contestation dépassent de loin les intérêts et préoccupations des seuls résidents de la municipalité de l’Île-d’Anticosti et de la MRC de la Minganie, mais touchent tous les citoyens et citoyennes de toutes les municipalités du Québec.

IL EST RÉSOLU QUE LA MUNICIPALITÉ DE l’ÎLE D’ANTICOSTI DEMANDE À LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DES MUNICIPALITÉS :

  • de dénoncer, lors de son congrès annuel, la décision du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques d’autoriser les forages avec fracturation hydraulique sur l’Île d’Anticosti et réclamer qu’elle soit annulée pour l’ensemble du territoire québécois.
  • d’appuyer sans réserve les démarches entreprises par la municipalité de l’Île-d’Anticosti, la MRC de la Minganie et les Premières nations pour l’annulation du certificat d’autorisation;
  • d’appeler toutes les municipalités qui sont membres de la Fédération à soutenir activement la lutte menée par la municipalité de l’Île-d’Anticosti, la MRC de la Minganie et les Premières nations.

Indiquez le montant de votre contribution

$

Contribuer!